Shy - T 5

Shy - T 5

Pour quelle raison la mystérieuse Ai Tennôji s'est-elle enfuie de chez elle ? Pendant qu'elle fait la connaissance de Teru et d'Iko, Amalarilk, se son côté, se met en marche pour une nouvelle attaque. La situation est dramatique, et l'état d'urgence est activé à l'échelle mondiale pour les héros !!

Avis

Une lecture sympathique où nous retrouvons le quotidien de Teru (Shy) avec sa vie de collégienne mettant un peu en retrait les actions de l’organisation Amalarilk. Un nouveau personnage entre en scène et l'action s'intensifie bien dans la dernière partie du tome.

Dans une première partie, Teru et Iko rencontre une jeune fille qui souhaite fuir celui qui la suit, elle demande ainsi l’aide des deux amies. Mais il y a une raison sur le fait qu’elle soit surveillée car il ne s’agit pas de n’importe quelle jeune fille. Qui est-elle réellement ? Quel est son but et qu’elle est son secret ? C’est sympathique de voir qu’elle se lie rapidement d’amitié avec Teru mais son arrivée n’est pas vraiment très originale.

Ensuite, l’organisation Amalarilk qui complote dans l’ombre est à nouveau mis en avant, Shy va donc à nouveau devoir prendre confiance en elle et combattre. Une mission lui est confiée, elle doit en être le leader et constituer son équipe de surper-héros. Cela suffira sans doute à lui faire prendre de l’assurance.  

L’histoire est bien mise en scène et continue de se suivre avec plaisir, cela change un peu des autres séries de super-héros.

Les graphismes sont plaisants et dynamiques. L’histoire est bien rythmée. Le découpage des planches est efficace. Le design des costumes des héros est intéressant. Les visages sont expressifs, nous voyons bien leurs émotions. Les combats sont bien amenés.

Malgré un début de tome un peu long, la deuxième partie est plus riche en action. Je suis curieuse de voir comment Shy et son équipe vont lutter contre l'ennemi. 

Note : 3/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 26 août 2021.

Editeur

Kana

Merci aux Editions Kana pour cette lecture en service presse.