Moriarty - T 5

Moriarty - T 5

Un "secret d'État" qui se transmet de génération en génération dans la famille royale d'Angleterre a été dérobé. Pendant que le MI6 entre en action pour récupérer le document qui pourrait décider de la pérennité de l'Empire britannique, Sherlock Holmes reçoit la visite du roi de Bohême qui lui demande d'agir pour étouffer un scandale dont il risque de faire l'objet. Derrière ces deux scandales d'État... une seule et même femme, d'une grande beauté...

Avis

Une excellente lecture avec ce cinquième tome où nous suivons deux enquêtes.

Le premier chapitre nous permet de voir Sherlock et Moriarty enquêter sur un crime qui a eu lieu dans un train et c'est le Dr Watson qui est soupçonné du meurtre ! C'est un pur régal de voir les deux hommes chercher le coupable avec leur propre méthode. Nul doute que le "détective de génie" et le "prince du crime" pourraient faire un excellent duo pour résoudre les énigmes... C'est amusant de voir Sherlock relever le défi de Moriarty et en plus ils ne disposent que de 48 minutes pour trouver l'assassin avant le prochain arrêt du train ! Lequel des deux sera le plus rapide et le plus efficace ? En tout cas, Sherlock se montre très familier vis à vis de William, ce qui fait enrager Louis, le jeune frère de celui-ci. Ce premier chapitre est vraiment passionnant ! 

Les trois autres chapitres sont consacrés à l'enquête "Un scandale dans l'Empire britannique" qui adapte librement la nouvelle de Conan Doyle "Un scandale en Bohème" dans laquelle nous découvrons la belle Irène Adler (" Pour Sherlock Holmes elle est LA Femme ", c'est la première phrase de la nouvelle originale comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, j'attendais avec impatience l'apparition de ce personnage...). 

Mycroft Holmes, le frère de Sherlock, charge le MI6 (donc Albert Moriarty et son équipe) de retrouver une femme, Irène Adler, une ancienne Prima Donna, qui possède un document qui pourrait faire trembler la royauté britannique ! Le MI6 doit récupérer impérativement ce document et éliminer cette femme. Pendant ce temps-là, Sherlock reçoit la visite d'un certain Von Ormstein. Il semblerait qu'une certaine Irène Adler possède une photographie compromettante d'elle et de Von Ormstein, le futur roi de Bohême. Ce dernier pense qu'elle va utiliser cette photographie pour lui nuire. Il charge alors le détective de retrouver cette photographie. Mais Sherlock n'est pas au bout de ses surprises, il ne sait pas encore qu'il ne fera pas le poids face à l'intelligence de cette femme... 

Les personnages sont toujours aussi charismatiques et surtout ils ont vraiment la classe surtout William, Albert et Mycroft. Sherlock va se trouver dans des situations délicates car il n'y connait rien aux femmes ! Certaines scènes sont très drôles. Dans l'une d'elle, il y a un anachronisme mais c'est vrai que c'est plus parlant comme cela... (vous comprendrez de quoi il s'agit en lisant le tome). Sherlock se montre complètement désarçonné face à cette femme, ses réactions sont vraiment amusantes car c'est la première fois que nous le découvrons comme cela. Nous avons également le plaisir de voir Mycroft et Sherlock ensemble, et là aussi c'est très drôle. Ils sont tellement différents avec leurs caractères opposés. Cela fait presque peur de constater qu'il y a une autre personne qui peut surpasser le génie de Sherlock... Quant aux deux femmes de la série, Mme Hudson et Irène Adler, elles nous montrent qu'elles ont chacune des caractères bien trempés. Leur rivalité est bien amenée. La cohabitation risque de ne pas être facile et ne sera sans doute pas de tout repos.

Graphiquement, c'est toujours aussi soigné. Le découpage des planches est efficace et dynamique. Certaines mises en scène sont particulièrement réussies. Les visages des personnages sont expressifs et les décors sont beaux. 

Ce tome est le plus drôle de la série jusqu'à présent mais nul doute que cela redeviendra beaucoup plus sérieux dans le prochain tome.

En tout cas, plus je lis Moriarty, plus j'ai envie de relire les romans de Conan Doyle que j'ai lu il y a une éternité ! 

J'ai hâte de lire la suite surtout avec une telle fin !

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 25 septembre 2019.

Editeur

Kana

Extrait de la nouvelle originale Un scandale en Bohême, de Arthur Conan Doyle

" Pour Sherlock Holmes elle est LA Femme "
Moriarty 5