Made in Abyss - T 7

Made in Abyss - T 7

En suivant la piste de Prushka, Rico, Légu et Nanachi sont parvenus à Ilbru, le village des ombres. Il s’y échange des choses et des non-choses, et si on est prêt à y mettre le prix, tous les voeux peuvent y être exaucés. 

Un ragoût suspicieux a amené nos trois amis à se séparer, et lorsque Rico sort finalement de l’auberge pour retrouver Légu et Nanachi, ce dernier est déjà dans une situation qui semble irréversible...

Avis

Encore un tome intéressant qui nous plonge dans les mystérieuses profondeurs de l’abysse au 6e niveau ! 

Le village d'Ilbru continue de nous surprendre. Rico, Légu et Nanachi ont malheureusement été séparés. Légu s'est perdu mais il fait une étrange rencontre qui pourrait lui apporter quelques éléments de réponses sur son origine. Nanachi semble avoir fait un choix irréversible et douloureux... Rico rencontre une créature qu'elle appelle "Maaaah" qui va l'accompagner dans son exploration du village. Elle croise la mystérieuse Veroelko qui est prisonnière, une fois libérée celle-ci va la conduire auprès de Nanachi... Que peut faire Rico pour sauver Nanachi et Meethi ? Legu pourra-t-il la rejoindre ? Le danger rôde encore autour d'eux à l'occasion d'une "chasse" bien particulière...

Dans ce tome, nous suivons essentiellement Rico dans sa découverte de ce mystérieux village et de ses habitants, la jeune fille recherche désespérément ses deux compagnons. Rico n'est pas au bout de ses surprises. Elle croise des créatures étonnantes et comprend peu à peu le fonctionnement du village. Certaines parlent un peu sa langue, ce qui facilite les échanges.

L’univers est toujours aussi riche, nous continuons à être émerveillés par la créativité de l’auteur avec les paysages des profondeurs et la diversité des créatures. 

L’histoire est bien rythmée et pleine de mystères, elle est toujours aussi sombre et angoissante... Il y a encore des moments difficiles. Par contre, certaines explications ne m'ont pas parues très claires même en les relisant, certains points sont peut-être un peu trop rapide à mon goût. 

Graphiquement, c’est toujours impressionnant, il ne faut vraiment pas se fier aux personnages à l’allure mignonne car ce n’est pas une lecture pour les enfants. Sur la jaquette vous voyez Rico et les diverses créatures du village dont Maaaah en rose. 

Le découpage des planches est efficace, nous avons toujours des pages explicatives entre les chapitres pour présenter les créatures dans les "notes de Rico". C'est toujours intéressant à lire.

Côté édition, les pages sont plus claires par rapport aux tomes précédents, ce qui est vraiment bien car les pages sont plus lisibles. 

N’hésitez pas à plonger au cœur de l’abysse et à découvrir cet univers très riche avec des personnages attachants.

Note : 3.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 26 octobre 2019.

Editeur

ototo
Merci à Ototo Manga pour ce tome reçu en service presse.