Kingdom - T 46

Kingdom- T 46

Quel destin pour Zhao, l'ennemi juré ?

Deux jeunes frères, motivés pour intégrer la désormais fameuse unité Hi Shin, se présentent aux épreuves de recrutement. Leur génie indéniable au tir à l'arc, servira-t-il d'élément-clef permettant à cette unité de s'élever ? Au même moment et dans l'optique d'unifier toute la Chine, l'Etat-major de Qin prépare une grande guerre contre son voisin Zhao. Cependant, Riboku, le chancelier de cet état, ne laisse entrevoir aucune carte de son jeu. Quelle stratégie pourra donc bien conduire les troupes de Qin vers la victoire ?




Avis

Encore un excellent tome de Kingdom qui reste toujours aussi captivant à lire. 

Afin d'unifier la Chine, une grande guerre se prépare entre l'Etat de Qin et l'Etat de Zhao. L'affrontement armé est inévitable suite à l'opposition de Riboku, le Chancelier de l'Etat de Zhao, et du Roi de Qin, Ei Sei. Néanmoins, cette guerre rique d'être longue et difficile. Mais bien avant une éventuelle victoire, la question de " l'après " se pose. Comment gouverner et unifier plusieurs états différents dans leur population, leur culture et leur politique ? Il faut impérativement déjà réfléchir à une législation pour la future organisation de la Chine unifiée, même si cela prendra des années, voire même des décennies. Y-a-t-il une personne capable de préparer cela ? Il faut aussi de grands généraux pour s'imposer face aux adversaires. Mais dans l'immédiat, il faut envahir Zhao, or, Riboku met déjà en place sa stratégie en fortifiant certaines zones. Cela remet évidemment en question toute la stratégie militaire de l'Etat de Qin. Les stratèges parviendront-ils à trouver une faille ? Qui dirigera la grande armée de Qin ? 

Le scénario est toujours aussi passionnant à suivre, les pions se mettent peu à peu en place sur l'échiquier pour l'unification de la Chine. Il est beaucoup question de tactiques militaires avec de nombreuses cartes afin de nous expliquer les différents enjeux pour chaque camps. De nombreux rebondissements viennent nous surprendre. Riboku nous montre encore une fois son génie en stratégie mais des imprévus sont inévitables...

Les personnages sont toujours aussi charismatiques. Shin, Mouten et Ouhon vont à nouveaux se battre sur le même champ de batailles, le roi Ei Sei leur fait pleinement confiance et attend beaucoup d'eux. Vu qu'ils sont tous les quatre de la même génération, il y a un lien particulier qui s'est peu à peu tissé entre eux, même si Ouhon reste toujours sur sa réserve et se dispute souvent avec Shin. Ces trois jeunes commandants forment un excellent trio, ils se complètent bien. Mais c'est surtout le lien quasi fraternel entre Shin et Ei Sei qui ne cesse de se reserrer. L'une des scènes entre eux est très forte, elle est aussi très riche en émotion pour les membres de l'Unité Hi-Shin. Shin a tellement progressé en quelques années, c'est impressionnant ! 

Le découpage des planches est efficace, la mise en scène est réussie et les visages sont expressifs. L'histoire est bien rythmée et les détails sont soignés. Certaines planches sont époustouflantes ! La préparation de la guerre est bien détaillée (les soldats, les armures, les murailles...). Le jeu des regards sur les planches est toujours aussi bien maîtrisé. 

La série ne s'essouffle absolument pas, le mangaka Yasuhisa Hara continue de nous captiver en renouvelant sans cesse son scénario. 

Lisez Kingdom, vous ne le regretterez vraiment pas, c’est vraiment addictif et passionnant ! 

Note : 4.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 8 août 2020.

Editeur

meian

Merci aux Editions Meian pour cette lecture en service presse.