@Ellie - T 11

@ellie T 11

Ellie, une fille dont le hobby est de tweeter ses fantasmes, et Ômi, le plus beau garçon de la promo, sortent ensemble ! Pour mettre un terme à l’escalade des commentaires à propos d’Ômi et de sa petite amie sur les réseaux sociaux à propos du concours des lycéens, Ellie ment et dit qu’elle ne sort pas avec Ômi. Une très mauvaise ambiance s’installe entre eux… De son côté, influencée par Ayaka, Sara décide d’avouer son amour à Reo et se rend sur le lieu de travail du jeune homme, accompagnée d’Ellie. Cette dernière va tomber nez à nez avec Ômi !! 

Avis

Une lecture sympathique avec ce tome 11, il s’agit de l’avant-dernier tome. Néanmoins, l’histoire qui était originale au début est devenue très classique.

Dans la première moitié du tome, Eriko et Ômi ont du mal à communiquer après leur dispute, ils ressentent la même chose et chacun aimerait faire le premier pas pour se réconcilier mais ils n’y parviennent pas, ils tournent autour du pot, sont maladroits... Heureusement, dans ces premiers chapitres, Sarah et Reo avancent beaucoup plus rapidement que le couple principal de l’histoire. Ces deux personnages secondaires sont adorables et évoluent parfaitement bien.

La deuxième moitié du tome est beaucoup plus intéressante et nous retrouvons enfin l’esprit du début de la série avec le grand retour des fantasmes d’Eriko et ses tweets délirants sans compter la scène involontaire à l’école...

Peu à peu, nous voyons nos deux jeunes tourtereaux évoluer à leur tour et avoir l’envie de franchir un nouveau cap dans leur relation vers la fin du tome. 

L’humour est bien présent surtout avec les réactions d’Eriko et la formulation de ses tweets vous fera sourire.

Les graphismes sont très doux, le découpage est toujours aussi efficace et soigné.

L'édition est toujours de qualité avec une jolie jaquette pleine de tendresse et des tweets sur la 4e de couverture.

Note : 3.5/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 5 juillet 2021.

Editeur

Kana

Merci aux Editions Kana pour cette lecture en service presse.