Elin, la charmeuse de bêtes - T 6

Elin - T 6

Le centre de protection de Kazalumu est en effervescence. Un ôjû sauvage blessé nommé Eku vient d'y être amené et rien ne semble pouvoir le calmer. Seule l'intervention d'Elin qui parvient à communiquer avec lui avec sa lyre, semble l'apaiser. Au bout de quelque temps, le ojû s'est rétabli et l'heure est venue de le relâcher, mais un évènement inattendu va bouleverser les plans de l’école...

Avis

Une belle lecture avec ce sixième tome d’Elin, la charmeuse de bêtes que j’ai lu en numérique sur Izneo.

Elin rencontre un homme mystérieux qui semble connaitre sa mère. Il lui révèle la terrible faute qui pèse sur le peuple Ahlyo. La technique de manipulation de bêtes qu'Elin a découvert par elle-même doit impérativement rester secrète pour éviter un désastre. Dans ce cas, Elin pourra-t-elle continuer à communiquer avec Lilian et la laisser libre de voler dans le ciel ? Comment la jeune femme va-t-elle réagir ? et son entourage notamment la directrice du centre de protection de Kazalumu ? La vie tranquille du centre sera perturbée par l'arrivée d'un ôju mâle sauvage blessé qui est confié aux soins d'Elin. Il faudra du temps pour gagner la confiance de la créature et son apparition aura aussi des répercussions sur Lilian...

Les personnages sont toujours aussi intéressants. Nous continuons de suivre Elin et ses camarades à l'école qui se termine. L'heure de se séparer a sonné pour Elin et ses camarades notamment avec sa meilleure amie. Désormais Elin est chargée d'enseigner aux enfants et elle prend son rôle au sérieux même si elle se sent maladroite dans cette fonction. Sa gentillesse est néanmoins immédiatement perçue par les enfants. Sa vie va être à nouveau bouleversée lors d'une visite officielle de la Yojeh qui souhaite voir des ôju. Ceci fait alors le lien avec les autres personnages que nous avons rencontrés ultérieurement notamment Ialu, membre de la garde royale (que nous voyons sur la couverture), qui repère immédiatement Elin qui l'intrigue par sa maîtrise des ôju... 

L’histoire est toujours aussi intéressante, les personnages évoluent bien que ce soit Elin ou encore la directrice du centre qui a un rôle important. L'univers de la série continue de se développer et plusieurs enjeux apparaissent autour de la Yojeh. Sa visite officielle est sous haute surveillance vu qu'il y a déjà eu des tentatives d'attentats. Mais c'est la Yojeh, elle-même, qui se met en danger en s'approchant trop prêt des ôju. Ceci risque d'avoir des répercussions pour la suite.

Graphiquement, c’est joli, les traits des personnages et des créatures sont soignés. Les planches sont bien découpées et nous proposent de jolies scènes. Nous voyons toute la tendresse et la confiance qui existent entre Elin et les ôju.

Ce shonen m’a conquise et je vous invite à le découvrir si ce n’est pas déjà fait. Le manga est terminé en 11 tomes.

J’attends la suite avec impatience !

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 24 novembre 2019.

Editeur

Pika

En numérique

Izneo

Merci à Izneo pour cette lecture en service presse.