Cigarette and Cherry - T 4

Cigarette & Cherry - T 4

Tout portait à croire que la relation entre le kôhai et sa senpaï allait évoluer après l’épisode troublant du retour de l’ex-petit ami, mais, selon toute vraisemblance, ce n’est pas le cas… Heureusement leur patron a décidé de leur donner un coup de pouce et il a eu l’idée d’organiser un petit séjour dans une auberge avec ses employés du Kalanchoe. Est-ce que le kôhai et sa senpai vont profiter de ce cadre très spécial pour se rapprocher ?

Avis

Une très belle lecture avec le quatrième tome de Cigarette and Cherry

Le kôhai (dont nous ignorons toujours le prénom) est parvenu à exprimer ses sentiments. Mais il y a une différence entre « se déclarer » et « sortir ensemble », il va se rendre compte qu’il est encore loin de pouvoir sortir en amoureux avec sa senpai. Il a néanmoins avancé puisqu’il n’a pas été rejeté pour l’instant. Comment leur relation va-t-elle évoluer surtout qu’ils travaillent dans le même lieu ? Avec un petit coup de pouce du patron, peut-être que leur romance débutera…

Les personnages sont toujours aussi attachants. Ils franchissent une étape puisque le kôhai s’est déclaré, Cigarette a refusé de rejoindre son ex à Tokyo et la jeune femme a été touchée par les paroles de son jeune collègue. Ce n’est pourtant pas pour autant qu’ils formeront un couple même si aux yeux des autres, cela semble évident qu’ils ont tous les deux des sentiments mais ce n’est pas si simple. Le patron décide de s’en mêler, Blondinette a compris que le kôhai était sincère vis-à-vis de Cigarette et elle décide finalement de lui apporter son soutien.

L’histoire avance doucement en prenant en compte les sentiments de chacun même si cela reste un peu classique que ce soit avec le séjour ou encore avec le rhume de Cigarette qui inquiète le kôhai qui veut alors prendre soin d’elle.

Ce qui est très plaisant est que le kôhai respecte sa senpai, il ne veut rien précipiter et il sait se montrer patient. Il devient de plus en plus mâture avec le temps et il est attentionné. Par contre, comme il n’a aucune expérience, il ne comprend pas tout de suite les raisons qui poussent Cigarette à vouloir l’éloigner d’elle alors que c’est un signe qu’elle aussi souhaite le protéger… Cigarette ne veut pas encore lui répondre, il est encore trop tôt pour elle après ce qu’elle a vécu avec son ex. Elle a beaucoup de mal à se reposer sur quelqu’un alors qu’elle n’est pas seule, d’autres personnes sont présentes pour l’encourager et l’aider si besoin.

L’humour est présent surtout avec les réactions du kôhai.

Le style graphique est plaisant. Les visages sont expressifs et les traits sont délicats surtout ceux de la « senpai ». Le découpage des planches est efficace et le récit est bien rythmé.

Cette fois, sur la jaquette, nous avons une étiquette « Fumer provoque une mort douloureuse (se prendre un râteau aussi) ».

L’édition est de qualité, nous avons une illustration en couleur au début du tome.

Je continue d’être conquise par la série et j’ai hâte de lire la suite afin de savoir qui est ce nouveau personnage qui entre en scène à la fin du tome et quel rôle il va jouer…

Note : 4/5

Rédigé par Sylvie. Article mis en ligne le 7 mai 2021.

Editeur

Kana